================================== |||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||

 origami

13/3/2012


ORIGAMI

Qu'est-ce que l'ORIGAMI ?

 

Le terme "ORIGAMI", élaboré en 1880, vient du japonais "ORU" qui veut dire "plier", et "KAMI" qui veut dire "papier". Auparavant le pliage de papier était appelé "Orikata".

L'origami est l'art du pliage qui permet de réaliser, à l'aide d'une simple feuille de papier et d’une succession de plis, sans couper ni coller, des représentations figuratives ou non, de toutes sortes de modèles. Ce peut être aussi bien des fleurs, des animaux, des personnages, que des assemblages modulaires, des constructions géométriques, ou tout simplement la célèbre cocotte en papier. Mais ce peut être aussi des voitures, des avions, des bateaux, ou une locomotive, dignes des maquettistes les plus chevronnés.

L'origami est un passe-temps plein de charme et de délicatesse, qui peut être pratiqué par tous. Le pliage vous fera savourer les joies de la création artistique, de la maîtrise de soi et de la réussite.

Un peu d'histoire

Le pliage de papier est probablement né en Chine avec l'invention du papier au Ier ou IIème siècle avant l'ère chrétienne. Il a été importé au Japon en même temps que le papier par les moines bouddhistes au VIème siècle. Les Maures apportent l'Origami en Europe (Espagne) au XIIème siècle.

Au début ce loisir était réservé aux classes sociales élevées, le papier étant rare et cher.

Cet art a traversé les siècles, tout d'abord oralement, (à cause de l'illettrisme de cette époque) jusqu'en 1797 où le premier modèle a été mis sur papier : "Comment plier un millier de grues" (à partir d'une seule feuille).

C'est au Japon qu'il s'est perfectionné et c'est la raison pour laquelle le terme japonais ORIGAMI (du verbe oru : plier et kami : papier) est utilisé dans le monde entier pour désigner le pliage de papier.

L'un des maîtres dans le pliage est sans nul doute Akira Yoshizawa, considéré comme "le père de l'origami moderne". On lui doit un grand nombre de modèles, il élabore en 1935 un ensemble de symboles et de normes utilisés pour décrire les modèles actuels. Akira Yoshizawa, qui a commencé l'origami dans les années 30, est aujourd'hui une véritable légende vivante au Japon ...

 

On distingue plusieurs pratiques de l'origami :

 

L'origami de cérémonie

      Origami de cérémonie ancienne

     Décoration des cruches de saké

Origami pour mariages

Deux papillons de papier, "ocho" (mâle) et "mecho" (femelle) symbolisent les époux, leur réunion et le mélange du saké finalise l'union sacrée.

Cette tradition est toujours présente au Japon.

 

L'origami traditionnel

L'origami traditionnel permet, à l'aide d'une simple feuille de papier, de réaliser une succession de plis aboutissant, sans couper ni coller, à une représentation, figurative ou non, de toutes sortes de modèles dans de multiples variations : animaux, fleurs, personages, avions, bateaux, voitures, boîtes, masques, etc ...

L'un des modèles traditionnel le plus connu est sans nul doute la grue

 

L'origami modulaire

 

L'origami modulaire consiste à plier des modèles de base, des briques généralement identiques, pour ensuite les assembler et former un modèle plus complexe.

L'origami modulaire permet de créer de nombreux modèles géométriques ou de réaliser un nombre considérable de modèles de boîtes.

Voici un exemple d'origami modulaire géométrique :


ORIGAMI 1             

ORIGAMI 2

 

 

 

 

 

Un autre exemple d'origami modulaire :

ORIGAMI 3

 

 

 

L'origami en mouvement

Cette forme d'origami se distingue des autres par le fait que les modèles générés peuvent se mouvoir par simple pression des doigts ou étirements de certains plis.

L'un des exemples les plus connus est sans doute "l'oiseau qui bat des ailes" dont voici une représentation :

ORIGAMI 4

 

 

 

 

 

 

Voici un autre exemple :

ORIGAMI 5

 

 

 

 

 

L'origami "Kasane"

L'origami "Kasane" est une technique où on utilise plusieurs feuilles de papier de différentes couleurs qui se recouvrent selon un ou plusieurs côtés. On plie ensuite ces feuilles comme si on ne pliait qu'une seule feuille pour parvenir au modèle final.

Cette technique est notamment utilisée pour plier des "Hina Ningyo" (poupées en costume traditionnel).

En voici 1 exemple :

ORIGAMI 6

 

 

 

 

 

 

 

L'origami puzzle

Ce type d'origami désigne les modèles qui, une fois pliés, deviennent de véritables puzzles ou casse-têtes.

Un exemple parmi d'autres est le tétraèdre rotatif :

ORIGAMI 7

 

 

 

 

 

L'origami "raconté"

Cette forme d'origami présente la particularité de plier le papier tout en racontant une histoire.

L'une des histoires les plus connues est celle du capitaine dont voici un extrait :

 

 

 

 

Une tempête ... Le bateau perd sa proue et sa poupe et commence à sombrer ...

 

 

 

 

 

Il perd également son mât ...

 

 

 

 

 

 

 

Tout se retrouve au fond de la mer ... excepté la chemise du capitaine !

 

 

 

 

 

L'origami sur ticket de métro

Cette forme d'origami, comme son nom l'indique, utilise le ticket de métro comme support.

En voici 2 exemples :

 

 

 

 

 

 

 

 

L'origami sur billet de banque

 

 

Les 3 symboles de l'origami

         La grue

Oiseau sacré japonais (la grue vivrait 1000 ans !). Symbole de longue vie et de bonne santé.

En l'an 2000, une association a organisé la réalisation de 1,2 million de grues pour la paix dans le monde (avec l'aide de 400 bénévoles de 18 pays).

 

         La grenouille

                   Pliage en trois dimensions (contrairement à d'autres pliages d'animaux).

Son sens en japonais (kaeru) est double et signifie également "rentrer chez soi". Cela rend le pliage de la grenouille peu prisé dans les commerces japonais !

 

 

 

        

 

 

 

 

 

Le crabe

Construction en trois dimensions également, réputée pour sa difficulté et sa beauté

 

 

 

 

 

 

 

 

La légende des mille grues

 

La légende dit que quiconque plie mille grues de papier voit son vœu exaucé.

Cette légende fut entendue par Sadako Sasaki, une jeune fille de 12 ans atteinte de leucémie, après avoir été exposée à la terrible bombe atomique.

 

 

 

 

 

 

Sadako Sasaki

 

Elle décida de plier mille grues pour guérir… mais elle mourut en 1955 après avoir plié 642 grues.

Ses camarades de classe finirent la guirlande qu'elle avait commencée, et une statue en granit fut érigée à son nom dans "le parc de la paix d'Hiroshima".

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mémorial Sadako à Hiroshima.

  

PLIAGE DE LA GRUE

Category : reserved to connected users | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |